ღ Tom kha gai

20131005_203636

On retourne en Thaïlande, bon vous le savez maintenant que j’adore ce pays 😀 !

Tom kha gai veut dire « soupe de poulet », mais une soupe à la sauce asiatique donc avec les aliments en morceaux pas une soupe mixée comme chez nous 🙂

Ce que j’adore dans les plats asiatiques c’est qu’on dirais parfois que c’est fade et quand on goute wahou toutes les saveurs explosent en bouche.

Je vous recommande de gouter cette soupe très bonne et pleines de saveurs.

Temps de préparation : 20 minutes

Temps de cuisson : 15 minutes

Ingrédients pour 4 personnes :

300g de blanc de poulet

75cl de lait de coco

2CS de soupe de poisson

1 tige de citronnelle

2 piments oiseaux rouges

100g de pleurotes (champignon)

1/2 échalote émincée finement

1 + 1/2CS de jus de citron vert

Quelques feuilles de coriandre

Préparation :

1- Couper les piments en deux dans la longueur et retirer les pépins. Mettre des gants ou utiliser une fourchette mais éviter de le toucher avec les doigts et attention à ne pas se frotter les yeux !

2- Couper les pleurotes en deux, émincer l’échalote, éplucher et émincer finement la citronnelle et couper en petits cubes les filets de poulet.

3- Dans une casserole, porter le lait de coco à ébullition sans cesser de remuer. Laisser bouillir, puis ajouter la citronnelle, l’échalote et les piments. Laisser cuire 5 minutes à la reprise de l’ébullition et baisser sur feu doux.

4- Ajouter le poulet, les pleurotes et la sauce de poisson. Prolonger la cuisson de 5 minutes. Quand le poulet est cuit, éteindre le feu et ajouter le jus de citron vert et la coriandre.

Mélanger et servir en bol avec du riz à côté.

— — —

Extrait du site atelier des chefs sur la citronnelle :

Préparation, cuisson et présentation du La citronnelle

Préparer La citronnelle : Peler les tiges puis couper de 6 à 7 cm de tige à partir de la base, cette partie la plus tendre est comestible. L’extérieur des tiges ainsi que la partie supérieure sont trop fibreuses pour être comestibles, mais elles aromatisent bouillons, sauces, ragoûts, poisson, volailles et tisanes.

Cuire La citronnelle : La citronnelle se consomme crue ou cuite, à condition de l’ajouter en fin de cuisson.

Présenter La citronnelle : Les feuilles de la citronnelle peuvent servir pour décorer vos plats.

avenue du japon

Je remercie mon partenaire Avenue du Japon pour le bol « Usagi » et les baguettes « Lapin »

ღ Banh bao

Nous repartons au Vietnam, après les nems au porc, voici les banh bao. Il s’agit d’une brioche farcis et cuite à la vapeur. Recette que mon mari a adoré et ne fait que de me réclamer maintenant 😀

20130803_195204

Ingrédients :

Pour la pâte

300 g de farine de blé
50 g de farine de riz
1 sachet de levure boulangère sèche
20 cl de lait
70 g de sucre roux
3 cuillères à soupe d’huile

Pour la farce

300 g de viande de porc
2 échalotes
1 gousse d’ail
10 g de champignons noirs secs
1 cuillère à soupe de sauce nuoc mam
1 cc de sel
1 cc de sucre
un peu de poivre
2 œufs durs
2 saucisses chinoises (trouver en épicerie asiatique)

Pour vous aider la farine de riz ressemble à ça :

20130803_161920

et les saucisses :

20130803_182258

20130803_182437

Préparation :

1- Dans un grand bol ou un saladier, faire chauffer le lait. Ajouter le sucre et bien mélanger pour le faire fondre. Ajouter la levure et l’huile et bien mélanger.

2- Dans un saladier, verser les farines et ajouter le mélange de lait encore chaud. Mélanger avec vos doigts puis former une boule. Couvrir le saladier d’un torchon et laisser gonfler pendant 2H.

20130803_162754

20130803_162817

20130803_184149

3- Mettre de l’eau chaude dans un bol et y placer les champignons noirs pour les réhydrater pendant 10minutes. Couper en plus petits morceau et verser dans un saladier.

4- Ajouter dans le saladier les échalotes ciselés et l’ail passé au presse ail. Ajouter la viande de porc haché et tous les autres ingrédients sauf les oeufs dur et les saucisses.

20130803_183932

5- Couper les oeuf en quartier 4 à 6 quartiers par oeufs, et la saucisses en rondelles épaisses.

6- Fariner le plan de travail et étaler la pâte de manière régulière, ni trop épaisse, ni trop fine. Prendre en bol et s’en servir pour découper des cercles.

20130803_184511

7- Prendre un cercle de pâte, y déposer de la farce, 1 quartier d’oeuf dur, et 2 ou 3 rondelles de saucisse. Plier le banh bao et passer au suivant.

20130803_184623

8- Découper des carrés de papier sulfurisé, déposer chaque banh bao sur un carré et passer à la cuisson. Cuisson à la vapeur sur de l’eau frémissante pendant 25 minutes. Ne coller pas trop vos banh bao ils vont un peu gonfler en cuisant. N’oubliez pas de mettre le couvercle pour la cuisson.

20130803_191238

20130803_190955

C’est prêt 😀

J’en ai congelé pour voir ce que ça donne en décongélation, mais je suis parti en vacances une semaine et mon mari a tout dévoré avant mon retour 😀

Malgré tout je pense que c’était bon, par contre pour les décongeler il faut les remettre à la vapeur et non au micro onde comme mon mari 😀

ღ kai phad med mamuang (poulet aux noix de cajou)

Aujourd’hui je vous emmène en Thaïlande, pays que j’adore et où j’ai passé mon voyage de noces il y a 2 ans, à quelques jours près. Je suis en ce moment très nostalgique de notre voyage qui était vraiment magnifique, j’aimerais beaucoup y retourner, l’accueil y est vraiment chaleureux et les paysages sublimes.

Durant nos 3 derniers jours j’ai gouté dans un petit resto un poulet aux noix de cajou. Il était vraiment super bon, avec des gros morceaux de légume, relevé mais pas trop. J’ai donc voulu refaire ce plat en mémoire du bon vieux temps 😀 En Thaïlande, si je ne me trompe pas, ce plat s’appelle kai phad med mamuang.

20130802_193936

Ingrédient pour 4 à 5 personnes :

4 filets de poulet (les miens étaient gros, sinon prenez en 5)

2 gros piment vert (trouvé en grande surface, venant du maroc)

6 petits piments rouge (j’ai toujours un bocal au frigo)

1 oignon

1 gros poivron rouge

5 branches de ciboulette thaï

1 CS de sauce soja clair

2 CS de sauce d’huitre

1 CS de sauce de poisson (Nuoc mâm)

1 CS de sucre

1 cc de double concentré de tomates

1 CS de chilli garlic sauce (ail et piment, épicerie asiatique)

200g de noix de cajou NATURE (épicerie asiatique)

20130802_183438

Préparation :

1- Mettre de l’huile de friture dans une poêle. Une fois bien chaude mettre les noix de cajou à frire. Il faut les remuer très souvent pour ne pas quelles brulent. Une fois dorées partout égoutter et mettre de côté.

20130802_190627

2- Couper le poulet en petits morceaux, le poivron et l’oignon en gros carrés, les piments vert en petits bouts, les piments rouge en minuscules bouts (oui ça pique 😀 ) et la ciboulette en tronçons.

20130802_191944

3- Remettre dans la poêle 2 CS d’huile et ajouter l’ail passé au presse ail, sur feu vif. Quand l’ail a commencé à dorer ajouter le poulet.

4- Bien mélanger, laisser cuire 3 minutes en remuant de temps en temps puis ajouter les oignons.

5- Pendant ce temps dans un bol mettre 3 CS d’eau, la pâte au piment et ail (chilli garlic sauce), le sucre, la sauce soja, la sauce d’huitre, la sauce nuoc mâm et le concentré de tomate. Bien mélanger.

5- Ajouter les poivrons et les petits piment rouge dans la poêle, laisser cuire 1 minutes et ajouter les piments vert.

6- 2 minutes après ajouter la sauce et bien mélanger.

7- Ajouter la ciboulette Thaï et les noix de cajou. Mélanger. Laisser cuire 2 minutes et servez de suite avec du riz Thaï.

Et voilà la photo de ce plat mangé en Thaïlande 🙂

photos 444

Et quelques souvenirs 🙂

thaii

thai

Oui oui c’est bien moi là avec le python 😀

ღ Yakitori boeuf – fromage

Aujourd’hui nous retournons au Japon (oui oui encore ! 🙂 ), en ce moment je cuisine énormément asiatique donc attendez vous à rester un petit peu sur le continent, tout en changeant de pays quand même. Nous sommes déjà parti au Vietnam avec les nems, en Inde avec le poulet korma, au Japon avec les korokke et bientôt en Thaïlande avec un poulet aux noix de cajou.

20130729_195619

Ingrédient pour 11 brochettes :

Une barquette de viande pour carpaccio (220g pour moi)

1 bloc d’emmental

2 CS de sauce soja

1 CS de  vinaigre de riz

1 CS de sucre roux

1 CS de miel

1 CS de jus de citron

Préparation :

1- Dans un bol, mélanger la sauce soja, le vinaigre de riz, le sucre, le miel  et le jus de citron pour la marinade.

2- Couper le fromage en dés et les enfiler sur les pics. La première fois j’ai fait des minis brochettes (comme sur la photo) donc 3 cubes de fromage sont suffisant. Sur des pics à brochette il en faudra 5.

20130729_191956

3- Enrouler délicatement une tranche de viande autour du fromage et poser dans une assiette. Pour des grandes brochettes il faut 2 tranches, l’une à côté de l’autre.

20130729_193526

4- Avec un pinceau badigeonner la brochette avec la marinade et confectionner les brochettes suivante.

5- De temps en temps, entre deux, je repasse de la marinade sur toutes les brochettes pour bien les imprégner.

6- Si vous avez le temps verser le reste de marinade et laisser au frigo 30 minutes. Sinon passer à la cuisson.

7- Passer les brochettes 5 minutes dans un four préchauffer à 180°, surveiller la cuisson, suivant les fours ça peut être différent, une fois le fromage fondu il faut les retirer.

Infos complémentaires :

« Pourquoi je ne ferais pas des sticks de fromage plutôt ça irait plus vite «  : Ah bah oui… Mais non ! J’ai déjà essayé moi aussi, mais au milieu le fromage ne fond pas ! haha ce serais trop simple ! 😀

« Tien ça serais peut être meilleurs avec deux tranches de bœuf superposé » : Et bien non ! j’ai essayé et on ne sens plus le fromage et la viande devient trop épaisse ! Mais bonne nouvelle, avec la même quantité de viande vous ferez du coup deux fois plus de brochettes ! 😀

ღ Nems au porc

Aujourd’hui nous partons au Vietnam avec des nems au porc.
J’ai été agréablement surprise par cette recette, elle n’est pas compliquée et franchement ils sont bien meilleurs qu’en grande surface et certains restos 😉

nems

Ingrédients pour une vingtaine de nems:

25 galettes de riz (en général elles sont vendu par 50 ou 100)
300g de filet mignon de porc
75g de crevettes cuites décortiquées
Champignons noirs déshydratés déjà hachés
1 petite carotte
1 oignon jaune
1 gousse d’ail
50g de vermicelle de soja
sauce soja
1 œuf
coriandre en poudre
sel/poivre

Préparation :

1- Hacher le porc cru avec les crevettes ensemble jusqu’à obtenir un mélange sans gros morceaux. Réserver au frigo.
2- Râper la carotte, hacher l’oignon et presser l’ail.
3- Dans un bol d’eau chaude, mettre les champignons et les vermicelles pour les réhydrater. Pour les champignons j’ai mis environ 15 à 25g mais c’est à vous de choisir si vous en voulez peu ou beaucoup. Laisser ramollir entre 5 à 10 minutes.
4- Dans un saladier, mélanger le tout (viande, carotte, oignon, ail, vermicelles et champignons) avec des gants (compatibles avec l’alimentation). Ajouter 1 cc de coriandre.

5- Ajouter du sel (ne pas hésiter à en mettre beaucoup !) et du poivre. Vous pouvez comme moi vous arrêter la ou alors ajouter 1 œuf et 3 cuillères à soupe de sauce soja. Moi n’ayant plus d’œuf et ayant oublié la sauce soja j’ai fait sans, et c’était très bon !

6- Bien mélanger à la main pour tout incorporer.

Passons au pliage :

Quand vous achetez les galettes de riz elles sont dur, pour les plier il faut les rendre souple.

Pour cela prenez une poêle d’au moins la taille des galettes et remplissez la d’eau, faite chauffer sur feu doux, quand l’eau est chaude je coupe le gaz. Puis quand elle refroidi je rallume. Vous pouvez laisser allumer sur feu doux mais ça consomme plus forcément ! J’utilise une poêle à crêpes.

1-      A coté de la poêle disposer un torchon propre.

2-      Mettre une galette dans l’eau chaude jusqu’à ce quelle soit molle, attention c’est très fragile. c’est rapide environ 15 secondes.

3-      La disposer délicatement bien à plat sur le torchon.

4-      Poser de la farce en haut, rabattre la galette dessus et rouler jusqu’au milieu.

5-      Rabattre les deux côtés et rouler jusqu’en bas. Surtout penser a rouler assez serré pour ne pas laisser de l’air à l’intérieur.

pliage d'un nem
Maintenant la cuisson :

Personnellement je les ai fais cuire dans une poêle avec pas mal d’huile. Mais vous pouvez utiliser une friteuse.

Il suffit de mettre de l’huile à chauffer dans la poêle, une fois chaude mettre 3 à 4 nems suivant la taille de la poêle (pas trop sinon ils vont se coller). Attendre que le premier côté soit bien coloré et le retourner. Une fois les côtés colorés déposer les nems sur du papier absorbant et servir chaud avec de la sauce pour nems, de la salade et des feuilles de menthe.

nems 2
Nous les avions tellement mangé vite que j’ai oublié de prendre une jolie photo !